Event

COMPÉTITION COURTS PROGRAMME #1

Samedi, 24 mars, 2018 - 10:30

AISSA

2017 - Algérie  - 10 min

Réal. Faouzi Boudjemai

Prod. Boudjemai Films Production

Houari a suivi Aissa en Europe. Mais c’est la déception, la vie décrite n’est qu’illusion. Il ne lui reste plus qu’a rêver.

 

DERRIÈRE LA MER

2017 - Algérie  - 19 min

Réal. Leila Saadna

Quatre personnages racontent par bribes leurs trajets migratoires vers l’Europe jusqu’à leur retour choisi ou forcé en Algérie : les circonstances qui les ont poussé à quitter leur pays, leur recherche de liberté et de dignité mais aussi leur déception et de l’humiliation vécue face aux systèmes bureaucratiques des demandes d’asile européens.

 

HUMAN

2017 - Algérie  - 7 min

Réal. Issan Taachit / Prod Elkhayer Zidani

 

Dans un stade de football, la confrontation entre deux  enfants dont l’un est  trisomique, Lorsque l’un refuse de jouer avec l’autre et prononce des paroles inexcusables, d’autres enfants viennent à lui pour lui présenter des excuses.

 

Nweli – Je reviendrai

2016 - Algérie  - 18 min

Réal. Amine Mohamed Kabbes

Un an après son accident qui lui a causé une perte partiel  de l’ouïe, Brahim se voit proposer de remonter sur scène avec son groupe « Genoxy ». Pourra-t-il assurer ce concert malgré son handicap ? Pourra-t-il se dépasser et réussir ce challenge ?

 

THAT LOVELY LIFE

2017 - Algérie  - 22 min

Réal. Iskander Rami Aloui / Prod Esav Marrakech

Dans un futur indéterminé, une famille Nord Africaine semble vivre en autarcie. Depuis quelques années, la peur des attaques à venir de la "main étrangère" a fini par faire vivre la population dans un couvre-feu permanent.

 

 

MOUNIA

2017 - Algérie  - 13 min

Réal. Djamal Bouaatba / Prod. llusion communication

Mounia, femme divorcée qui a deux garçons, rencontre Farouk,  marié qui a lui deux filles. Farouk tarde à concrétiser leur vie commune. Mounia s’interroge : mettre fin à cette relation ou continuer …

 

Nice, Very Nice

2017 - Algérie - Documentaire – 16 min

Réal. Zidani El Kheyer / Prod. Festival Premiers Plans d'Angers, Institut français d'Alger

Didou a 88 ans et a passé sa vie a entretenir la mémoire de sa femme décédée. Sa maison est décorée de coquillages et les murs sont tapissés de photos d'elle. Devenu guide dans la Casbah, il évoque sa femme avec passion aux touristes.