Movie

Chahine, le cinéma et l’Algérie

Réalisation: 

« Tout a commencé en 1957, quand éclata la Bataille d’Alger. Youssef Chahine découvre l’Algérie, son combat et sa cause révolutionnaire, ce qui l’a conduit à réaliser en 1958 son long métrage Gamila, l’algérienne, en hommage à la révolution algérienne et à son héroïne : Djamila Bouhired. Plus 50 ans après ce film, et quelques coproductions plus tard, nous avons rencontré Youcef Chahine lors de son dernier séjour en Algérie en 2004, il nous a parlé de son combat pour le cinéma arabe, de sa relation privilégiée avec l’Algérie et surtout de ses amis algériens : Ahmed Rachedi, de sa concurrence artistique avec Mohamed Lakhdar Hamina, de l’implication de Sid Ali Kouiret.