Algérie

WITNESSES

Bou Marouan, lieu de prière ?pas uniquement, c’est le repère de toute une ville. Sa disparition perturbe l’équilibre de la population de l’ancienne ville qui l’affectionne. 

FRAISE

Fraise doit choisir minutieusement sa tenue avant de quitter son domicile, cela lui permet d’avoir la paix dans la rue.

NUIT BLANCHE

Lors de leur périple en mer pour regagner la rive européenne, quatre jeunes voyageurs clandestins, doivent prendre la pire décision de leur vie après le décès de l’un d’eux.

CAR COSTA

Un jeune toxicomane, décide dans un moment de lucidité de s’enfermer chez lui, afin de se libérer de son addiction.

NOUARA

Le jour de la soutenance de son mémoire de fin d’études, Nouara doit éviter une mort annoncée.

... A PIECE OF DARKNESS

Seul chez lui, un jeune non-voyant refuse par fierté d’appeler un proche afin de l’accompagner à l’université, c’est le premier jour de la rentrée universitaire.

Les sept remparts de la citadelle

1954, le drame se noue, l’horizon de lumière » se remplit de rides crépuscules. Lucien le féodal, maitre tout puissant de la « maison séculaire « édifie les digues, multiplie les efforts, se ruine, fracasse le bonheur de ses enfants dans une pathétique et vaine tentative pour renverser le cours du destin. Logique avec lui-même jusqu’au bout, il n’hésitera pas à monter à l’assaut de « l’ennemi », même si au bout du chemin il doit rencontrer la souffrance et peut-être la mort.

Chahine, le cinéma et l’Algérie

« Tout a commencé en 1957, quand éclata la Bataille d’Alger. Youssef Chahine découvre l’Algérie, son combat et sa cause révolutionnaire, ce qui l’a conduit à réaliser en 1958 son long métrage Gamila, l’algérienne, en hommage à la révolution algérienne et à son héroïne : Djamila Bouhired.

Des moutons et des hommes

Alger, 2016. Habib, 16 ans, rêve de devenir vétérinaire. Mais alors qu’il a arrêté l’école, il décide d’entraîner un bélier nommé El Bouq espérant en faire un champion de combats de moutons. Samir, 42 ans, n’a plus d’autres rêves que de survivre aux difficultés de son quotidien en vendant des moutons pour gagner un peu d’argent.

Fais soin de toi

Interpelé par sa famille sur son célibat, le réalisateur se lance dans un voyage à la rencontre des Algériens et leurs amours. Au fi des visages et des histoires qu’ils racontent se dessine un portrait doux-amer de l’Algérie d’aujourd’hui.

Jusqu’à la fin des temps

Tout est prêt pour la Ziara d’été (pèlerinage), période à laquelle des centaines de familles viennent se recueillir sur les tombes de leurs défunts, sous la protection de Sidi Boulekbour, un marabout bienveillant niché en haut de la crête, qui veille sur les âmes des défunts des villages alentours.

En attendant les hirondelles

Aujourd’hui, en Algérie, trois histoires, trois générations : Mourad, un promoteur immobilier, divorcé.

Aïcha, une jeune fille tiraillée entre son désir pour Djalil et un autre destin promis, Dahman, un neurologue, rattrapé par son passé, à la veille de son mariage. Passé et présent se télescopent pour raconter l’Algérie contemporaine.

S'abonner à Algérie