Salim Aggar

Chahine, le cinéma et l’Algérie

« Tout a commencé en 1957, quand éclata la Bataille d’Alger. Youssef Chahine découvre l’Algérie, son combat et sa cause révolutionnaire, ce qui l’a conduit à réaliser en 1958 son long métrage Gamila, l’algérienne, en hommage à la révolution algérienne et à son héroïne : Djamila Bouhired.

S'abonner à Salim Aggar