Villi Hermann

Choisir à vingt ans

Entre 1962-1954, de 100 à 300 jeunes Français refusèrent de participer à la guerre d’Algérie. Certains se réfugièrent en Suisse où des citoyens suisses leur vinrent en aide alors qu’en France ils étaient condamnés comme traîtres à la patrie. Après l’Indépendance, Villi Hermann se rendit en Algérie, afin d’aider à la reconstruction d’une école. En 2016 il est retourné en Algérie et a retrouvé ses anciens élèves. Il a aussi rencontré des réfractaires français,habitant en France ou en Suisse

S'abonner à Villi Hermann